Le règne de Louis XV

La politique sous le règne de Louis XV

Sous l'absolutisme de Louis XIV, les parlements sont réduits au silence. Mais à la fin de son règne l'opposition parlementaire recommence. Philippe d'Orléans, en 1.718, les réduit une autre fois au silence, mais ceux-ci profitent des tentatives de réforme de Machault pour critiquer l'absolutisme monarchique et pour revendiquer un droit de contrôle sur le gouvernement. Choiseul n'entre pas en lutte directe avec eux. Maupeou ôte les charges aux parlementaire et les exile. Après, il fait une réforme qui établit que les fonctionnaires soient payés par l'État et qui ne puissent pas recevoir des épices. Pour accélérer la justice il crée six Conseils supérieurs à côté du parlement. Cette réforme est accepté facilement.


hyperpolyglotte